Quentin Durantay

Quentin Durantay

Growth Hacker Intern @ Dolead


5 techniques B2B efficaces sur Google Adwords

Google Adwords est une plateforme qui ne pardonne pas pour les entreprises business-to-business. Le volume de recherche est faible, la concurrence élevée, ce qui fait monter le coût par clic des mots-clés B2B.

Google Adwords

Au lieu de dépenser inutilement votre argent dans des annonces chères et inefficaces, essayez plutôt de mettre en place les 5 stratégies suivantes sur Adwords.

1/ Commencez en ajoutant des mots-clés négatifs

Trouver les bons mots-clés, à savoir ceux en rapport avec votre domaine d'activité et qui provoquent des clics/conversions, est la tâche la plus importante dans la gestion de vos campagnes Adwords B2B.

Le meilleur moyen pour arriver à cette fin est de répondre à la question : "Quels sont les mots-clés qui ont provoqué l'affichage de mes annonces ?". Vous pouvez y répondre en allant sur le rapport des termes de recherche au sein d'Adwords. Reste juste à séparer le grain de l'ivraie, en ajoutant en négatif les mots-clés qui n'ont pas d'intérêt par rapport à l'offre que vous proposez. Il en existe surtout deux grandes catégories :

Les recherches non pertinentes

Est-ce que la recherche à quelque chose à voir avec votre entreprise ? Plus vos mots-clés ont une signification large, plus vous allez devoir exclure des mots-clés du type : homonymes, références à la culture populaire, erreurs d'orthographe et recherches NSFW (Not Safe For Work).

Prenons un exemple improbable mais qui illustre parfaitement ce genre de situation : Vous êtes Blablacar, et faites une campagne Adwords de Branding, bien évidemment sur le mot-clé "blablacar". Dans le rapport des termes de recherche, vous vous rendez compte que certaines personnes ont tapé "babacar". Naturellement, vous allez en premier lieu penser que ce sont des personnes qui cherchent votre service mais se sont trompés en écrivant votre nom. Or qui vous dit qu'ils faisaient pas une recherche en rapport avec le fameux tube de France Gall datant de 1987 ?

Dit comme cela, ça peut paraître trop gros pour être vrai. Et pourtant, vous ne pouvez jamais prévoir tout ce que les internautes recherchent sur Google.

Le trafic non qualifié

Le deuxième type d'exclusion sert à éviter les recherches venant d'internautes qui ne sont pas encore (ou pas du tout) prêts à acheter, ou qui ne sont pas votre cible. Voici une liste classique de termes à négativer :

  • Les "chasseurs de réductions" : -gratuit -pas cher -liquidation
  • Les "étudiants" : -apprendre -cours -tutoriel -tutoriels -université -école -livre -formation
  • Les internautes cherchant des avis via la presse ou les reviews : -test -tests -info -journal -magazine -étude de cas -statistiques -livre blanc -note

Il reste important de se concentrer sur la qualité de vos leads. Par exemple, si votre objectif de conversion est d'obtenir des inscriptions à un outil gratuit, alors ne négativez pas tout ce qui est en rapport avec "gratuit", ou "pas cher".

Les bonnes pratiques à appliquer pour les mots-clés négatifs :

  • Valorisez les internautes qui effectuent une recherche avec les mots-clés "achat" ou "acheter". Si vous payez cher des mots-clés, autant utiliser ceux qui convertissent. D'autres mots-clés signalant un lead chaud sont : "essai", "demo", etc.
  • Utilisez Dolead Campaign Manager pour trouver des mots-clés négatifs auxquels vous n'aviez pas pensé (ou à défaut, le Keyword Planner de Google). Notre outil vous proposera automatiquement des opportunités d'ajout de mots-clés négatifs, qu'il a analysé comme peu qualitatifs mais provoquant du clic.
  • Automatisez le process. Une fois que vous avez trouvé une large liste de mots-clés négatifs à ajouter, ajoutez-la en une seule fois.

2/ Le remarketing stratégique

Le remarketing, quand il est bien effectué, est une stratégie d'acquisition très fructueuse. Néanmoins, beaucoup d'entreprises n'arrivent à suffisamment adapter leur message pour provoquer la conversion. Voici quelques techniques pour vous aider :

Misez tout sur la conversion

L'objectif ultime du retargeting est d'obtenir une conversion. Aussi, n'hésitez pas à payer plus pour un internaute qui se situe à un point plus avancé de votre funnel d'acquisition qu'un autre.

Augmenter son enchère ou offrir un coupon de réduction à un lead ayant quitté le funnel en cours de route est bien plus efficace que faire la même chose sur un internaute ayant juste visité votre site ! N'oubliez pas de personnaliser votre message en fonction des dernières actions de votre prospect. Pour ce faire, pensez à utiliser la fonction IF, que nous avions décrite dans cet article.

Utilisez la temporalité à votre avantage

Retargeter un lead pendant 60 jours avec le même message va probablement l'énerver. Utilisez donc différents messages/annonces selon une timeline pensée à l'avance. C'est le changement qui provoque un regain d'intérêt, pas le matraquage poussif !

3/ Ciblez vos concurrents grâce aux GSP (Gmail Sponsored Ads)

Testé et approuvé ici à Dolead, cette stratégie est à la fois un classique, mais curieusement peu connue en France. Il s'agit de profiter de l'énorme audience de Gmail (plus d'un milliards d'utilisateurs) de manière intelligente.

En effet, grâce aux GSP, vous pouvez :

  • cibler les internautes qui ont visité un site spécifique.
  • cibler les internautes qui reçoivent des newsletter ou emails d'un nom de domaine.

Pour rappel, on en parlait déjà dans cet article.

4/ Attaquez les mots-clés de vos concurrents

Il est interdit de s'afficher sur le nom d'un de ses concurrents en se faisant passer pour lui, ou d'utiliser son nom au sein d'une annonce. Malgré tout, rien de vous empêche de vous afficher sur son nom, mais avec une publicité intelligente, qui met en exergue vos avantages par rapport à ce concurrent.

Voici un exemple d'utilisation intelligente de cette technique :

Remarquez ici comme GetLandy se met en avant par rapport à Unbounce, non pas en reprenant leur nom (interdit), mais en signalant le fait qu'ils sont français. Un moyen simple de capter un public francophone en profitant de la notoriété d'Unbounce.

5/ Gagnez de la place sur la SERP avec les extensions d'annonce

Les extensions d'annonce augmentent facilement et gratuitement la taille de votre annonce sur la SERP de Google. En moyenne, cela provoque une augmentation du taux de clics de 10% à 15% !

Pour cela, ajoutez simplement des extensions de lieu, d'extraits de site, d'avis ou d'accroche. Cela ne prend que cinq minutes et peut s'appliquer instantanément à une campagne Google Adwords.

De la même manière, lorsque vous vous affichez sur les noms de vos concurrents, n'hésitez pas à ajouter une extension de liens affichant une page de comparaison avec ce concurrent. Cela fera augmenter l'intérêt de l'internaute pour votre annonce, qui cherchait justement une alternative à votre concurrent. Et cela fait augmenter votre score de qualité, car le texte est pile en rapport avec la recherche !

Bonus : 🚨 Testez les emojis 🚨

Google a récemment annoncé l'ajout des emojis au sein des annonces search. Attirez l'attention avec un emoji bien placé 😍

Annonce Google Adwords avec des Emojis

Mettez vite en place ces stratégies au sein de vos campagnes Adwords ! Si vous avez la moindre remarque ou question, n'hésitez pas à l'ajouter en commentaire !

Et pour ne rien manquer concernant l'actualité du SEA, abonnez-vous à notre newsletter.

Calculez l'audit gratuit de vos 3 top campagnes !

Tous les articles